Poésie du désert

إن اُغلق باب فذاك شر          وأبواب خيرٍ كثيرةٍ تُفتحُ

وأستعن برب الكون دوماً       فالشريف بشتم اللئيم يُمدحُ

ولا تخشى كثرة الضجيج        فالكلب من شدة الخوف ينبحُ

ولا تُضيع في الانتظار وقتك    فليلة الخير عند عصرها تضحُ

و تسلح بالصبر فالمرؤُ         بعد فقدان الأعصاب يُفضحُ

ولا ترُد على فاقد العقل         فالصمت لجواب الأحمق أصلحُ

 محمد على السباعى

Traduction:

Si une porte se ferme, c’est un mal évité,  d’autres portes du bien s’ouvriront

Compte toujours sur le Créateur de l’Univers, l’insulte du noble par le minable est un éloge

Ne craint pas l’intensité du brouhaha, le chien n’aboie que sous le stress de la peur

Ne perd pas ton temps dans l’attente, la belle soirée s’annonce déjà l’après-midi

Arme-toi de patience, l’être humain,   après la perte de nerfs, se découvre

Ne répond pas au diminué d’esprit,   le silence est la réponse adéquate à la folie

Mohamed Ali SBAI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*